Skip to content

« Posséder, être possédé, est considéré comme une forme d’amour. Cette faim de possession, que ce soit d’un être ou d’un bien, ne provient pas simplement des exigences de la société ou des circonstances, sa source est beaucoup plus profonde. Elle réside dans les tréfonds de l’isolement. Chacun essaie, à sa manière, de combler cet espace, que ce soit par la boisson, une religion organisée, une croyance, une forme d’activité. Tous ces subterfuges sont des fuites, mais l’isolement demeure. »

Jiddu Krishnamurti

© Emmanuel Laborde